Frédéric, votre guide francophone privé ... Pour en savoir plus, cliquez ici.

Sueño de una tarde dominical en la Alameda Central Cultures Mexicaines

Le Mexique vous surprendra par sa culture métissée aux influences indiennes, espagnoles et nord-américaines et par ses traditions millénaires qui se fondent dans la modernité. Le résultat est une culture originale qui structure fortement l’identité des mexicains.

Les langues

La langue de l’administration et de loin la plus répandue au Mexique est l’Espagnol. Le Mexique est d’ailleurs le pays hispanophone le plus peuplé. A côté, cohabitent plusieurs dizaines de langues indigènes dont les principales sont le Nahuatl (Centre du pays), le Maya Yucatèque (Péninsule du Yucatan), le Mixtèque et le Zapotèque (Oaxaca). Ce sont au total une soixantaine de langues indigènes qui ont obtenu en 2001 le statut de langue nationale.
L’espagnol mexicain, outre ses particularismes, est teinté de ces influences avec l’utilisation courante de mots d’origine indienne comme tlapalería (quincaillerie), tianguis (marché) ou encore guajolote (dinde).

Les Arts

Les grandes villes du pays vous surprendront par la richesse de la vie culturelle qui s’y développe grâce aux nombreux musées, galeries d’art, salles de concert et théâtres. Il Frida Kahloest important de noter que l’immense majorité des édifices publics sont accessibles et peuvent être visités.

Le Mexique a aussi produit de grands artistes de dimension internationale. Les plus connus sont sans doute le fameux couple formé par Frida Kahlo et Diego Rivera. La première est une peintre autant connue pour son parcours personnel attachant et sa vie tragique et mouvementée que par son style mêlant réalisme, symbolisme et surréalisme. Le second est le plus célèbre représentant du mouvement Muraliste. Celui-ci, aux côtés de peintres comme José Clemente Orozco ou de David Alfaro Siqueiros, a peint de grandes fresques sur les murs des plus importants édifices publics du pays afin d’éduquer le peuple à l’histoire du Mexique et à une idéologie liée aux grandes luttes sociales de la première moitié du 20ème siècle.

Dans le domaine de l’architecture, Luis Barragan a atteint la gloire internationale grâce au prix Pritzker qu’il reçut en 1980. On peut visiter sa maison-atelier à Mexico.

Dans le domaine de la littérature, il convient de citer Octavio Paz (Prix Nobel en 1990), Carlos Fuentes ou encore Juan Rulfo, tous par ailleurs traduits en français.

L'Artisanat

Le Mexique possède un artisanat extrêmement riche qui fait la joie des voyageurs en quête de souvenirs beaux et authentiques à ramener.
Ceramique de Mata ortizVous trouverez dans le Oaxaca quantité de textiles, d’objets en bois notamment les célèbres alebrijes (animaux fantastiques) et de poteries. Puebla est très célèbre pour sa faïence (talavera poblana). Dans le Chiapas, ne ratez pas les textiles, le travail de la laque, les masques et la poterie. Le Yucatan se distingue par ses hamacs et sa céramique. Dans le Michoacán, vous admirerez des guitares, des masques ou encore des objets en cuivre. Dans le Jalisco, à proximité de Guadalajara, les villes de Tlaquepaque et Tonala sont spécialisées dans la décoration intérieure.
Le plus grand marché d’artisanat du Mexique est sans aucun doute le Mercado de la Ciudadela de Mexico où vous trouverez votre bonheur à tous les prix.
Lors de votre voyage, vous aurez également l’occasion de visiter des ateliers de véritables artisans. N’hésitez pas à nous en parler si vous le souhaitez afin de l’intégrer à votre circuit.

Les Musiques

La musique est sans doute ce qui unit le plus les mexicains de tous âges. Lors des fêtes de famille, il n’est pas du tout rare de voir 3 ou 4 générations entonner les mêmes refrains.
La musique est aussi omniprésente dans la vie quotidienne, que ce soit dans les foyers, dans la rue ou dans les transports en commun.
MariachisLa musique mexicaine, si elle a son style propre, est extrêmement variée, souvent influencée par le folklore de chaque région. On distingue entre autres, la musique Norteña (Nord du pays), la musique Ranchera (ouest) qui est notamment jouée par les Mariachis, le Son Huasteco ou Huapongo (dans les montagnes de San Luis Potosi et du Nord du Veracruz), le Son Jarocho (Veracruz), le Danzon (Veracruz), le Son Mixteco ou encore la Jarana Yucateca.
Associée à ces musiques, chaque région a développé des danses folkloriques propres. Tout ceci est très loin d’être uniquement réservé à l’amusement des touristes, mais il s'agit de traditions auxquelles sont fortement attachés les mexicains.

La Gastronomie

La gastronomie mexicaine est inscrite depuis 2010 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.
La gastronomie mexicaine est le fruit de la fusion des traditions préhispaniques et des apports espagnols lors de l’époque coloniale.
gastronomiaLe Mexique donna au Monde un grand nombre d’ingrédients (avec parfois d’autres pays du nouveau monde) : la tomate, le maïs, la dinde, le chocolat, la vanille, l’avocat, la patate douce, le haricot ou encore le piment. L’Espagne apporta entre autres le bœuf, le porc, le poulet, le lait, le sucre et le riz.
L’aliment de base au Mexique est la tortilla qui n’a rien à voir avec l’omelette espagnole du même nom, mais qui est une galette de maïs. Elle se consomme sous toutes les formes : juste réchauffée, frite, ouverte, enroulée, pliée, ronde, allongée, simple ou fourrée, elle rentre dans la composition d’innombrables plats ou sert d’accompagnement un peu comme le pain en France.

Ne ratez pas certains plats comme le Pozole (soupe agrémentée de viande, de grains de maïs pozolero et de légumes), le mole (sauce étonnante avec des dizaines d’ingrédients ingrédientsentrant dans sa composition), les tacos (tortilla fourrée à la viande, aux oignons et coriandre) ou encore les tamales (pâte à base de farine de maïs, farcie et cuite à la vapeur enveloppée dans une feuille de maïs ou de bananier selon les régions). Vous vous méfieriez des petites sauces présentes dans des bols sur toutes les tables mexicaines et qui peuvent se révéler extrêmement relevées pour des non-initiés ! Mais, ne vous inquiétez pas trop, votre guide sera aussi là pour vous guider dans les méandres culinaires du Mexique.

Les Sports

Si le football est sans conteste le sport le plus populaire au Mexique, certains sports plus spécifiques et souvent issus de très anciennes traditions restent encore très vivants.
Il convient à cet égard de citer la Charrería, un Jeu de ballesport équestre propre au Mexique et proche du rodéo américain. Egalement extrêmement populaire, la Lucha Libre est la version mexicaine du catch, les lutteurs portant traditionnellement un masque. Enfin, il n’est pas rare dans les communautés indiennes de voir des jeux de balle (juego de pelota), issus des traditions préhispaniques. L’une des versions particulièrement spectaculaire se joue la nuit, les joueurs à l’aide d'une sorte de crosse de hockey se renvoyant une balle de caoutchouc enflammée.