Frédéric, votre conseiller et guide francophone privé ... Pour en savoir plus, cliquez ici.

FiestaQuand partir?

S’il n’y a pas de « mauvaise » saison pour visiter le Mexique, il est important de tenir compte du climat et des fêtes auxquelles vous voudriez assister. A cet égard, l’hiver est particulièrement prisé mais correspond également à la haute saison. Le printemps et l’automne sont tout aussi agréables bien que dans certaines régions particulièrement chauds. Enfin, l’été vous étonnera par ses paysages verdoyants et n’oubliez pas que les pluies, si elles sont intenses, ne durent jamais bien longtemps.

Le climat

Les saisons sont beaucoup moins marquées qu’en Europe et consistent en général en une saison sèche (d’octobre à mai) et une saison des pluies (de juin à septembre). Ceci est Palmier à Tulumlargement atténué dans le Yucatan ou les pluies sont réparties tout le long de l’année. Les températures varient notablement en fonction de l’altitude (ne pas oublier que Mexico se trouve à 2200m d’altitude).
L’hiver (décembre-février) est très sec et doux (19°C à Mexico et 30°C sur les côtes). Les nuits sont souvent très fraîches en altitude (environ 5°C à Mexico). Il arrive plusieurs fois par an que descendent du nord du continent des vagues de froid (frentes frios) qui amènent un temps gris, frais et parfois pluvieux sur les côtes du Golfe du Mexique et des Caraïbes et un temps froid sur les hauts-plateaux (environ 5°C au meilleur de la journée). Ces frentes frios ne durent en général que quelques jours et n’atteignent que de façon très atténuée les côtes du Pacifique.
Le printemps (mars-mai) est très chaud et sec dans tout le Mexique. Les températures atteignent 28°C à Mexico et restent agréables même la nuit. Sur la côte, elles dépassent les 35°C voir les 40°C dans le Nord et dans l’intérieur du Yucatan.
L’été (juin-septembre) correspond à la saison des pluies dans le centre et le sud du pays avec des grosses averses fréquentes notamment en fin de journée mais qui ne durent que rarement plus d’une heure ou deux. Les côtes peuvent également être sujettes à des cyclones en particulier le Golfe du Mexique et le Yucatan. Dans le Nord du pays, l’été correspond à la saison sèche et très chaude.
L’automne (octobre-décembre) chaud et sec est similaire au printemps mais avec des températures un peu plus douces.

Les fêtes au Mexique
Les fêtes ponctuent la vie aussi bien des grands Carnaval de Veracruzcentres urbains que des plus petits villages du Mexique. C’est souvent l’occasion pour les gens de s’échapper quelques heures ou quelques jours du dur labeur qui est leur quotidien.
Pour le voyageur, c’est l’occasion rêvée de se plonger dans les racines culturelles du pays. Vous trouverez ci-dessous une liste des principales fêtes du pays, mais au cours de votre voyage, vous serez très certainement amené à assister à des festivités plus locales.
Les mois de février – mars sont marqués par les traditionnels carnavals dans tout le pays. Le plus grand est sans conteste celui de Veracruz mais la ville de Chetumal (Quintana Roo) dans la Péninsule du Yucatan et celles de Mazatlan (Sinaloa) et de San Blas (Nayarit) sur la côte Pacifique sont aussi réputées.
Semana Santa : la semaine qui précède le week-end de Pâques est l’occasion de multiples fêtes à travers tout le pays et est également l’occasion pour de nombreux mexicains de partir en vacances. Les hôtels affichent alors très souvent complet et les plages du pays prennent alors des allures particulièrement festives.
15-16 septembre : Jour de l’Indépendance. Il commémore le début de la Guerre d’Indépendance et le célèbre « grito de la independencia » de Miguel Hidalgo, crié sur toutes les grandes places du Mexique et en particulier sur le Zócalo de Mexico depuis le Palacio Nacional.
1er novembre : Jour des morts, fêté dans tout le Mexique mais particulièrement dans les villages autour du lac de Patzcuaro (Michoacán) et près de la ville de Oaxaca. C’est le moment rêvé pour se plonger dans l’âme du Mexique.
12 décembre : Jour de la Vierge de Guadalupe, Sainte Patronne du Mexique et de toute l’Amérique Latine. La ferveur religieuse est à son comble à la Basilique de Guadalupe à Mexico.